THERAPIE ENERGETIQUE

​​​​​​​Libérer et harmoniser les circuits énergétiques issus de la Médecine Traditionnelle Chinoise.


La Médiation Sinokinétique est une approche thérapeutique manuelle qui utilise le raisonnement combiné de la Médecine Traditionnelle Chinoise et des concepts occidentaux.

Elle tente de rapprocher les observations réalisées par les traditions orientales et les connaissances actuelles sur les mécanismes posturaux.


Les méridiens d'acupuncture sont envisagés comme des exemples particuliers d'organisations neuro-musculaires compensant un ou plusieurs épicentres de tension.


Ces schémas neuro-musculaires de compensation sont programmés pour respecter les impératifs sensoriels de la fonction posturale.


Les épicentres de tension peuvent être cutanés, musculaires ou viscéraux, neuroméningés, ostéo-articulaires ou neuro-végétatifs.

LES SPECIFICITES

Une des spécificités est la diversité des techniques que le thérapeute peut utiliser pour s'adapter aux besoins de son  patient :


  • Le massage tuina : il permet de revasculariser le tissu musculaire et il procure un effet antalgique grâce aux techniques rythmiques
  • La posture musculaire : elle permet de relâcher la tension musculaire
  • La  mobilisation articulaire : elle redonne de l'amplitude articulaire grâce à une mobilisation rythmique du point fixe articulaire
  • La médiation manuelle : le relâchement est obtenu par une mise en tension orthopédique couplée à un réflexe de neurologie centrale
  • L'équilibration neurovégétative : l'équilibration neurovégétative s'obtient par un léger relâchement au  niveau de la peau  

 

La séance de soins comporte en général trois phases où la position du patient varie afin de favoriser le tonus musculaire d'un groupe musculaire par rapport à un autre :


  • Travail en position couchée  
  • Travail en position assise 
  • Travail d'équilibration posturale debout

LES INDICATIONS

Cette méthode est efficace pour soigner des patients souffrant de troubles fonctionnels de l'appareil locomoteur (articulations, muscles et tendons). Elle est aussi intéressante pour certains troubles fonctionnels de l'appareil digestif (ballonnements, crampes intestinales), de l'appareil respiratoire (asthme) ou  pour certaines affections génito-urinaire.


Un traitement d'équilibration posturale n'est pas indiqué en première intention pour traiter les maladies organiques, le patient devant alors être référé vers son médecin. 


Voici quelques exemples de traitement chez :


  • Les nouveau-nés : Déformations crâniennes, torticolis congénital, régurgitations, troubles du sommeil.
  • Les futures mamans : Sciatiques de grossesse, douleurs périnéales.
  • Les enfants : Pour les déformations orthopédiques  des pieds, des genoux, du dos (scoliose) engendrant des troubles fonctionnels tel que chutes, instabilité, douleurs.
  • Les adultes : Lombalgies chroniques, cervicalgies, torticolis à répétition, tendinites, migraines, épaule gelée…
  • Les sportifs : Afin d'améliorer les performances et éviter des blessures telles que les entorses ou les déchirures musculaires.